Principales revalorisations pour 2021

SMIC, plafond de la Sécurité sociale, taux de cotisations : ce qui évolue, ce qui reste inchangé, à partir du 1er janvier 2021.

Le SMIC horaire est revalorisé de 0,99 % et passe ainsi à 10,25 € (au lieu de 10,15 €).

Le plafond de la Sécurité sociale reste identique à celui de l’année 2020. Il n’y a pas eu de revalorisation pour l’année 2021. Les plafonds applicables aux rémunérations versées restent donc les suivants : 3 428 € pour le plafond mensuel, 189 € pour le plafond journalier et 26 € pour le plafond horaire.

Le salaire horaire retenu pour le calcul de l’indemnité de chômage intempéries (limitée à 120 % du plafond horaire Sécurité sociale) reste donc fixé à 31,20 € de l’heure.
Pour mémoire, les taux de cotisations au régime de chômage intempéries, fixées par arrêté, demeurent stables : 0,74 % pour le gros-œuvre et travaux publics, et 0,15 % pour le second-œuvre. Le montant de l’abattement reste fixé à 80 244 € jusqu’au 31 mars 2021. Les taux de la 76e campagne (1er avril 2021-31 mars 2022) ne sont pas connus, à ce jour. 

Enfin, le salaire horaire de référence qui sert d’assiette à la contribution sur les travailleurs intérimaires, collectée par les caisses CIBTP pour le compte de l’OPPBTP, est fixé à 13,15 €. La contribution est calculée en appliquant au nombre d’heures effectuées par les intérimaires, le taux de 1,4465 % (soit  13,15 x 0,11 % : inchangé par rapport à 2020). Pour les intérimaires employés dans une entreprise bénéficiant d’un taux réduit, ce taux est ramené à 0,95469 % (soit 13,15 x 0,11 % x 66 %).

Avez-vous trouvé cet article intéressant ?