Vous êtes ici : Actualités > Recrutement dans le BTP : un marché de l'emploi à deux vitesses

Recrutement dans le BTP : un marché de l'emploi à deux vitesses

La situation de l’emploi est très contrastée cette année dans le BTP, avec un bilan positif pour les grands groupes et davantage de difficultés pour les PME.

30.10.2012 Posté dans : Flux BTP, A la une

Pour les grands groupes, 2012 sera globalement une bonne année en termes d'activité et de recrutement. Et pour 2013, les perspectives, bien que plus prudentes, restent importantes, notamment grâce aux grands projets en cours. La majorité des grandes entreprises cherchent à renforcer leur encadrement en recrutant des profils confirmés que la complexité grandissante des affaires traitées rend indispensables. Une autre tendance : le recours à l'alternance. En effet, à compter de 2013, les entreprises de plus de 250 salariés qui ne respecteront pas leur quota de 4% d'alternants dans leurs effectifs verront leur contribution alternance s'alourdir...

Dans les PME, la situation est bien différente : avec un volume d'activité en baisse, elles n'envisagent pas d'embaucher. Le manque de visibilité conduit leurs dirigeants à opter pour le non-remplacement systématique des départs, la baisse de l'intérim et la diminution de la sous-traitance, pour éviter autant que possible de recourir au licenciement. L'autre alternative au licenciement est la formation, que ce soit en intégrant des apprentis ou en professionnalisant les salariés. Les mutations technologiques importantes dans les métiers de la construction renforcent d'ailleurs cette exigence de formation.