Vous êtes ici : Actualités > Emploi : le bâtiment dans une mauvaise passe

Emploi : le bâtiment dans une mauvaise passe

Pour Didier Ridoret, l'année se soldera en 2012 par 35 000 emplois en moins.

19.09.2012 Posté dans : Flux BTP, A la une

Pour rendre compte de la situation, le président de la Fédération française du bâtiment a utilisé une référence frappante. "L'année devrait se solder sur un recul de 35 000 personnes, soit, si je peux me permettre cette comparaison, l'équivalent d'un site de Aulnay par mois", a-t-il déclaré hier au cours d'un conférence de presse. Manière de déplorer que cette érosion de l'emploi ne suscite pas davantage de préoccupation : "La dispersion de nos entreprises sur le territoire et le faible nombre d'emplois que chacune d'entre elles supprime joue comme un anesthésiant, mais les faits sont têtus, nous détruisons de l'emploi et le mouvement va s'accélérer en 2013", a-t-il ajouté.

Depuis le pic atteint fin 2008, la main-d'œuvre décroît régulièrement dans la profession, entre crise économique et restrictions budgétaires, malgré le léger rebond des effectifs en 2011. La prévision d'évolution de l'activité pour 2012 reste néanmoins fixée à – 2 % grâce à la tenue correcte du marché de l'immobilier neuf. Les perspectives pour 2013 s'avèrent en revanche bien incertaines, la profession restant dans l'expectative jusqu'à ce que soient connues les coupes dans les dépenses publiques et le dispositif d'aide à l'investissement immobilier qui succédera au "Scellier".

Didier Ridoret s'est également déclaré préoccupé par la recrudescence de main-d'œuvre détachée par des entreprises étrangères dans des conditions parfois contestables, soulignant que, désormais, "c'est l'ensemble du territoire qui est impacté". Le président de la FFB a néanmoins annoncé que les pouvoirs publics semblaient prendre la mesure de la situation : "Suite à une rencontre avec le ministre du Travail Michel Sapin, celui-ci s'est engagé à présenter fin septembre un plan national de lutte contre le travail illégal auquel notre fédération sera étroitement associée."