Vous êtes ici : Actualités > Artisanat du bâtiment : rebond d'activité contrasté selon les régions

Artisanat du bâtiment : rebond d'activité contrasté selon les régions

L'activité des entreprises de moins de 20 salariés s'est accrue en moyenne de 3,5% en volume au 4e trimestre 2011 (par rapport au même trimestre de l'année précédente). Cette évolution masque cependant des contrastes entre différents groupes de régions.

11.04.2012 Posté dans : Flux BTP, A la une

Selon l'étude menée par I+C pour le compte de la Confédération des artisans et petites entreprises du bâtiment (CAPEB), publiée dans le dernier numéro (avril) du Bâtiment artisanal, trois groupes de régions se distinguent.

Les régions les plus dynamiques (croissance de 5 à 7,5% sur un an) sont l'Alsace, PACA, Midi-Pyrénées et la Basse-Normandie. Le groupe de  régions ayant connu une croissance proche de la moyenne nationale se concentre sur la façade Atlantique, complété par le Nord-Pas-de-Calais et le Languedoc-Roussillon. Les régions dont la progression d'activité a été le moins marquée sont la Franche-Comté, le Limousin, le Centre et la Lorraine.

Le Bâtiment artisanal précise que, si l'activité a, dans l'ensemble, progressé en volume au 4e trimestre 2011, elle se compare au niveau atteint au début des années 2000.

Si les mises en chantier ont progressé dans la plupart des régions, à l'exception de la Franche-Comté, Poitou-Charentes, Bretagne et surtout la Corse et la Basse-Normandie, pour lesquelles le recul est supérieur à 10% sur un an.

Les permis de construire, pour leur part, seize régions connaissent une progression (dont dix supérieure à 10%) et six régions subissent une baisse.

Sur le front de l'emploi, enfin, cinq régions affichent un taux de chômage sectoriel supérieur à 10% (9,1% en moyenne nationale, tous secteurs confondus) et seules quatre régions connaissent une amélioration de la situation de l'emploi salarié dans la construction sur la période (Champagne-Ardennes, Pays-de-la-Loire, Corse et Rhône-Alpes).